Konica FC-1 (1980)

Picture 1 Picture 2

Le Konica FC-1 est un appareil qui est moins commun que les autres reflex électroniques Konica. Il ressemble beaucoup au FS-1. Les commandes sont presque identiques : un grand barillet de vitesses qui tourne sans fin dans une ou l’autre direction; le même viseur clair avec stigmomètre et couronne de microprismes; le même système précis d’exposition.

La différence la plus importante entre les deux appareils est l’absence du moteur incorporé et, donc, de l’auto-avancement de la pellicule. Cette différence signifie également une réduction considérable du poids de l’appareil (moteur et 4 piles AA). De plus, les ennuis liés à l’électronique du FS-1 étant éliminés, le FC-1 est aussi un appareil plus fiable que le FS-1 et tout aussi agréable à manier.

Le FC-1 a aussi plusieurs points communs avec le FP-1 : a-) un système d’auto-chargement unique (il suffit de placer le bout de la pellicule sur la bobine à droite, refermer le boîtier et actionner le levier de chargement trois fois sans besoin de déclencher l’obturateur); b-) un sélecteur de sensibilités de la pellicule placé sur le même axe que la manivelle de rembobinage qui sert à ouvrir le boîtier; et c) le moteur auxiliaire Konica F (autre que celui pour l’Autoreflex T4).

En somme, la prise en main du FC-1 ne diffère guère de celle de ses prédécesseurs mécaniques, mais offre tous les avantages de la gestion électronique de la mesure de la lumière et de l’obturateur. De plus, l’absence d’entraînement motorisé donne à l’appareil une plus grande autonomie : les quatre petites piles/pastille de 1.5 v. qui assurent le fonctionnement de l’appareil ont une vie infiniment plus longue que les piles AAA du FS-1.

Ce maniement des plus traditionnels est la raison principale pour laquelle cet appareil est un peu éclipsé par les autres reflex électroniques Konica, surtout par le FS-1 et le FT-1, avec leur mécanisme d’entraînement innovateur. C’est également la raison pour laquelle c’est un de mes reflex Konicas préférés.

Traits caractéristiques :
Gros barillet de vitesses de couleur noire à mouvement continu avec déclencheur en son centre. Le sélecteur des sensibilités se trouve sur l’axe de la manivelle de rembobinage. L’appellation du modèle se trouve sur le devant du boîtier.

Picture 5

Picture 10