La photo numérique

Un grand nombre d’utilisateurs Konica se demandent comment faire pour utiliser les objectifs Hexanon sur un médium numérique? Pour comprendre le fond du problème, il faut savoir que les objectifs de tout système reflex sont conçus en fonction de la distance qui les sépare du plan de la pellicule une fois montés sur le boîtier. Cette distance s’appelle la « focale arrière » et c’est la distance maximum à laquelle l’objectif doit se trouver, par rapport au plan du film, pour permettre la mise au point sur l’infini (∞).

La question se complique sérieusement quand on considère que la focale arrière de la monture AR est une des plus courtes de toute l'industrie reflex (40,5mm). Le choix d’une focale arrière tellement courte est très probablement dû au fait que Konica avait une gamme d'objectifs encore assez réduite dans les années 1960 et une courte focale arrière permettait de monter sur les boîtiers Konica des objectifs d'autre fabrication, en utilisant un adaptateur pour assurer la focale arrière requise.

Ce choix a une autre conséquence, bien regrettable celle-là, en ce que les objectifs Hexanon ne peuvent être utilisés que sur un boîtier Konica. Sur tout autre appareil, ces objectifs se trouvent à une distance de la pellicule plus grande que les 40,5mm prévus pour la monture « AR » (Canon FL/FD - 42,00, Minolta - 43,50, M42 - 45,46, Olympus - 46,00 et Nikon - 46,50), ce qui rend impossible la mise au point sur l'infini. En général, sur tout boîtier autre que Konica, les objectifs Hexanon ne peuvent servir qu'à la photo macro (avec des résultats admirables d'ailleurs, à voir ici).

Il semble qu’il y ait quand même une petite lueur au fond du tunnel (ce n’est pas le TGV qui arrive...). Certains reflex numériques fabriqués de nos jours (2008), possèdent une monture, appelée monture Four-Thirds (4/3), dont la focale arrière, de 38,58mm à peine, est plus courte que celle de la monture Hexanon « AR ». Ce standard, initialement mis au point par Olympus, a été adopté par la suite par d’autres fabricants, tels que Panasonic (Lumix) et Leica (Digilux),

La différence entre ces 38,58 mm et les 40,5 de la monture Hexanon AR, est un piètre 1,92mm. C’est mince pour un adaptateur, mais le problème n’est pas insurmontable, comme l’ont démontré quelques expérimentateurs intrépides. Les technologies employés vont du brico-maison pur à l’usinage des plus professionnels. Quoi qu’il en soit, les débuts semblent prometteurs :

a) Morten Øen nous explique comment faire ici, et nous en montre les résultats (en anglais);
b) Jörgen Bergfors nous montre sa conversion d’objectif Hexanon ici et (en anglais).
c) Henrik Lewander a un blog sur lequel il présente les modifications nécessaires ainsi que des photos à différentes ouvertures de diaphragme (en anglais);
d) Ce site explore la même question : (en allemand);
e) Tai Chung nous montre comment convertir les Hexanons en objectifs 4/3 de façon permanente ici (en anglais).
f) Christophe Esperado nous explique comment faire ici (en français)

Il ne faut pas oublier que les dimensions du capteur sur un boîtier 4/3 sont deux fois moindres que celles d’un cadre 35mm (24 x 36mm). Ceci a une double conséquence :

Tout défaut sur l’image captée (détail encombrant, poussière, etc.) sera deux fois plus gros que dans le cas d’une image saisie sur négatif 35mm et que tout objectif conçu pour être utilisé sur un boîtier 35mm aura une résolution effective deux fois moindre sur un capteur 17 x 24mm. Par contre, l'image captée sera produite par les parties centrales de l'objectif qui, comme on le sait, sont les parties les plus performantes de tout objectif.

Il ne faut donc pas s’attendre à ce que la performance des Hexanons sur un boîtier 4/3 soit aussi spectaculaire que sur un boîtier Konica 35mm. Les résultats obtenus à l’aide des meilleurs Hexanons seront, forcément, plus satisfaisants. Parmi ces derniers, il faut mentionner le 40mm f1,8, le 50mm f1,7 et le 85mm f1,8 (une distance focale équivalente de 170mm à f1,8!). Cela dit, je pense qu’au vu de la qualité de la gamme Hexanon tout entière, les résultats devraient être très respectables.


Picture 10