Le Konica Domirex

Un des prototypes Konica les plus mystérieux est le Domirex, initialement présenté lors d’une exposition photographique au Japon en 1963. Contrairement à la plupart des reflex, il avait un obturateur central situé derrière l’objectif. De plus, et surtout, le Domirex était muni de deux petits miroirs en 45º placés au devant de l’obturateur et qui dirigeaient la lumière vers le viseur grâce à un prisme situé au dessus de l’objectif. Ainsi, environ 20% de la lumière pénétrant dans l’objectif était ainsi détournée vers le haut, le reste servant à exposer la pellicule.

Picture 2
Le Domirex (1963). Photo reproduite de Popular Photography, juin 1964

Les avantages de ce système étaient l’élimination du miroir pivotant et, donc, des vibrations propres aux appareils reflex, ainsi que la possibilité d’observer la scène pendant la prise de vue. Le système avait pourtant un désavantage sérieux : comme le viseur ne montrait que 20% de la lumière pénétrant dans l’objectif, la mise au point était difficile. Un viseur très sombre est la raison principale pour laquelle le Domirex n’a jamais atteint le stade de production. Deux versions du prototype ont été faites, un à objectif fixe et un à objectifs interchangeables (monture « F »).

Merci à Henry Froehlich pour les informations sur le Domirex

Picture 10