Objectifs Hexanon AR

Les objectifs fabriqués par Konica jouissent depuis très longtemps d’une haute réputation pour leur solidité de fabrication et, surtout, pour leur qualité optique. C’était le cas au temps des vieux « folders », des premiers télémétriques d’après-guerre, des appareils moyen format, des objectifs reflex (de la série « F » comme de la série « AR ») et, plus récemment, des télémétriques Hexar. Pendant de longues années, le slogan de ventes de Konica, créé par Nat Kameney de l’Agence publicitaire Kameney Associates, était « L’objectif à lui seul en vaut le prix ».

Picture 1
Objectifs Hexanon, du 24mm au 400mm. Les trois Hexars sont a gauche.

D’un nombre initialement modeste en 1965, la gamme Hexanon AR vint à inclure, en quelques années, la plupart des objectifs dont un photographe professionnel pouvait avoir besoin : plus de 40 objectifs à focale fixe (du fish-eye 15mm au téléobjectif reflex 2000mm) et plus de 10 zooms. La plupart de ces objectifs, surtout ceux à focale fixe, étaient excellents. Le mérite particulier de Konica est d’avoir réussi à produire des objectifs de qualité supérieure d’un bout de la gamme à l’autre. La plupart des objectifs de ses concurrents principaux étaient souvent de qualité exceptionnelle, mais aucun d’entre eux, a ce que je sache, n’a réussi à atteindre un degré d’uniformité comparable.

Dans des tests menés dans les années 1970 et 1980 par des mensuels photographiques américains tels que « Modern Photography », « Petersen’s Photographic » ou « Popular Photography », l’acutance et la résolution des objectifs Hexanon dépassait souvent celle de leurs concurrents. En fait, la réputation de ces optiques était telle que dans les années 1970, l’équipement utilisé par le Ministère de l’industrie japonais pour évaluer la qualité de tous les objectifs destinés à l’exportation était équipé d’optiques Hexanon.

Picture 2

Picture 10